Association Grandir Ensemble – Montessori à Blois

Un collège Montessori en projet

Préambule

Un projet de collège Montessori est en cours de réflexion à Nouan-Le-Fuzelier, dans le Loir-et-Cher. A cette occasion, un séminaire était organisé au mois d’avril 2013 afin de présenter le projet, dont la mise en place effective est prévue pour la rentrée 2015.

Marie-Reine Corbel, éducatrice Montessori 3-6 ans, s’est rendue à ce séminaire et a répondu à nos questions.

Avant de détailler plus en détail le projet de Nouan-Le-Fuzelier, quelles sont, en quelques mots, les principales différences entre un collège Montessori et un collège classique ?

Copyright - http://www.cerimontessori.fr

Un aperçu du futur collège Montessori de Nouan-Le-Fuzelier
Copyright – www.cerimontessori.fr

La pédagogie au niveau du collège s’inscrit dans la continuité de ce qui est proposé dans les deux plans de développement précédents (3-6 ans et 6-12 ans). Elle propose un environnement dans lequel les enfants peuvent exercer leur autonomie et leur libre choix.

Les enfants ne sont pas évalués, pas de notes ni d’appréciation de leur travail. Les enfants ne travaillent pas pour obtenir de bonnes notes mais travaillent à leur rythme et élaborent leur propre programme.

Les projets sont ainsi ciblés en fonction des centres d’intérêt des élèves, et de nombreuses restitutions en groupe sont effectuées. L’adulte guide les décisions et donne les moyens d’aller chercher l’information.

Dans un collège Montessori, les élèves s’investissent en groupe dans des projets concrets qui permettent un va et vient entre la théorie et la pratique. Ils travaillent en collaboration et non en compétition.

Le collège de Nouan-Le-Fuzelier se situe dans une exploitation agricole, afin de donner aux adolescents un lieu d’expérimentation grandeur nature. Ils peuvent s’impliquer dans le travail à la ferme, de la production à la vente.

Les adolescents sont accueillis en internat. Ils vivent dans une communauté dans laquelle ils sont impliqués, responsabilisés et encadrés par des adultes, y compris dans  les activités liées à la vie collective, ménage, repas…

Le collège Montessori se base sur le concept ErdKinder (L’enfant à la Terre). Il apparaît que la pédagogie Montessori est constituée de trois phases bien distinctes. La dernière phase représente l’adolescence….

Montessori isole en effet trois phases de développement de l’enfance vers la vie adulte.

> Le 1er stade se situe entre 3 et 6 ans : l’enfant acquiert la conscience de lui même et va apprendre à faire par lui même.

> Le 2ème stade entre 6 et 12 ans :  l’enfant va découvrir le monde, la nature, son environnement proche et lointain, les civilisations actuelles et passées, les sciences…

> Le 3ème stade regroupe les 12 – 18 ans : C’est celui de la découverte de son environnement social et économique. Il se prépare à entrer dans la société.

La réponse apportée par Maria Montessori est un internat à la ferme. C’est un lieu qui permet les apprentissages académiques : mathématiques, littérature, sciences, langues, histoire, l’expression artistique : peinture, chant, danse, théâtre et les activités sportives.

Mais ce qui est plus spécifique au collège Montessori ce sont toutes les activités que la communauté d’adolescent va pouvoir mener en lien avec l’exploitation agricole. Elevage, culture, entretien, construction de bâtiments, achat de matériaux, transformation (confiture, conserves…) vente des produits de la ferme, et si possible hôtellerie.

Pour aller plus loin

> www.cerimontessori.frProjet détaillé du collège Montessori à Nouan-Le-Fuzelier
> www.montessori-les-pouces-verts.fr - Unique Collège Montessori reconnu en France par l’Association Montessori France

En pratique : Séminaire du 26 au 28 avril 2013

Déroulement du séminaire

Les 26, 27 et 28 avril se sont déroulés un séminaire dans le cadre d’un projet de collège Montessori à Nouan-Le-Fuzelier. Qui était convié et dans quels buts ?

Parmi les invités se trouvaient des directeurs d’établissement à pédagogie Montessori, ainsi que les membres de l’Association Montessori de France. Le but était double :  faire connaître le projet de création d’un collège à Nouan-le-Fuzelier et faire découvrir la pédagogie Montessori pour cette tranche d’âge au travers de témoignages de directeurs de collèges déjà existants au Etats-Unis et en Suède.

Quelles sont les particularités du projet de Nouan-Le-Fuzelier (par rapport éventuellement à d’autres collèges Montessori en France) ?

Ce projet va plus loin que les collèges existant puisqu’il propose un internat à la ferme, ce qui n’est pas le cas des deux collèges déjà existant en France.

Combien d’enfants pourraient être accueillis et sur quels critères ?

40 à 80 enfants maxi avec une montée en charge sur 5 ans. Les enfants pourraient venir d’une école Montessori ou non. Les enfants doivent être partie prenante du projet.

Par qui le projet est-il financé ? Les coûts de scolarité éventuels ont-ils été mentionnés. Si oui, dans quelle fourchette se situent-ils ?

Les frais de scolarités seraient pris en charge par les familles. L’équipe qui porte le projet travaille à la recherche de subventions.

Comment seront recrutés les enseignants destinés à y travailler ? Une date d’ouverture est-elle déjà planifiée ?

Les enseignants seront des éducateurs formés à la pédagogie Montessori pour les matières académiques. Pour le moment, très peu d’éducateurs sont formés, notamment car la formation d’éducateur Montessori  pour cette tranche d’âge s’effectue en Suisse. Du personnel sera aussi recruté pour le travail à la ferme et la vie en internat.

Pour aller plus loin 

> www.cerimontessori.frProjet détaillé du collège Montessori à Nouan-Le-Fuzelier
> www.montessori-les-pouces-verts.fr - Unique Collège Montessori reconnu en France par l’Association Montessori France

Intervention et socialisation

Intervention et socialisation

Le collège Montessori de Nouan-Le-Fuzelier repose sur l’échange intergénérationnel. En quoi cela consiste t-il ? ?

Les enfants ne travailleront pas auprès des personnes âgées. Il y aura des moments autour d’activités partagées ainsi que des temps d’échange.

Jenny Höglund (formatrice élémentaire de l’AMI) et Laurie Ewert-Krocker (fondatrices de la communauté adolescente de l’école de Hershey Montessori en Ohio) ont abordé lors du séminaire l’organisation de la vie sociale et les séances académiques du travail. Quels sont les éléments les plus importants à retenir ?

Les intervenants ont présenté des activités concrètes réalisées par les jeunes dans le cadre de la ferme. J’ai été très impressionnée par ce qu’ils ont eu la possibilité de faire.

Ils s’occupent de la ferme au quotidien mais ils sont aussi partie prenante dans l’évolution de la ferme. Ils élaborent des projets en fonction des besoins (construction d’un bâtiment, choix d’un nouvel élevage…).

Le tout tient compte de la réalité économique, les choix devant servir à améliorer la rentabilité de l’exploitation.

Les jeunes choisissent eux même ce qu’ils veulent produire ou ne plus produire, ce qu’ils veulent construire. Avant de savoir ce qui va être fait, les jeunes font d’abord une étude pour savoir quel est le meilleur choix. Ils se répartissent le travail. Ils vont chercher les informations eux mêmes et, si besoin, font appel à des personnes qui ont la connaissance tels qu’artisans, agriculteurs etc. Chaque groupe fait une restitution de l’ensemble de ses travaux pour une mise en commun avec production de documents à l’appui, graphiques, tableaux…

Les plus grands s’occupent de la partie administrative et financière.

Parmi les interventions proposées, quelles ont été les plus marquantes ? Pourquoi ?

Ce qui m’a le plus touchée, ce sont les témoignages des directrices de collège déjà en place. Leurs propos étaient illustrés par de nombreuses photos, ce qui permettait de mieux comprendre ce que peuvent vivre les adolescents dans un tel environnement. Nous avons vu certaines de leur réalisation mais aussi leur quotidien. Nous avons visualisé des images de jeunes confrontés à de vraies activités et de vrais problèmes, prenant véritablement leur part dans la vie collective. Cela laisse rêveur quand on connaît le quotidien des adolescents dans les collèges traditionnels.

Envie de rajouter quelque chose ?

J’ai beaucoup apprécié l’ambiance dans laquelle s’est déroulée ce séminaire. Les organisateurs avaient mis l’accent sur la convivialité et l’accueil.

Les participants avaient cette même sensibilité face aux besoins des enfants, ce même élan pour tenter de leur apporter ce qui leur serait nécessaire pour s’épanouir et se construire en tant qu’Homme.

Je suis ressortie de ce séminaire pleine d’enthousiasme et d’espoir même si je sais que ce n’est qu’un projet et que cela ne sera accessible qu’à un tout petit nombre d’enfants si cela se réalise.

Pour aller plus loin

> www.cerimontessori.frProjet détaillé du collège Montessori à Nouan-Le-Fuzelier
> www.montessori-les-pouces-verts.fr - Unique Collège Montessori reconnu en France par l’Association Montessori France

5 Responses

  1. Bonjour,
    Nous espérons une possibilité d’accueillir un petit groupe dès septembre 2014….

  2. Bonjour,

    Vous trouverez toutes les informations de contact (adresse, numéro de téléphone) à l’adresse :
    http://www.cerimontessori.fr.

    Cordialement,

    L’équipe de Grandir-Ensemble.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>